•        Ernst  Haas      1921..... 1986

    Voici une petite série de clichés du grand maître Ernst Haas. Ce ne sont que quelques échantillons, quelques oeuvres parmi une carrière bien remplie. Il fut incontestablement le premier photographe à se livrer à d'innombrables essais sur la couleur dans les années 60 et fut à l'origine, selon moi, de toute une génération de grands reporters traquant l'esthétique à travers leurs clichés. Ses films sur KODACHROME  II donneront toutes ses lettres de noblesse à la fameuse pellicule de chez Kodak qui devint ensuite le KODACHROME 25... puis 64. Il restera cette figure emblématique de la perfection rarement atteinte et de la beauté absolue.




    Albuquerque      route 66



    Bringin'  it home


    Crossing into Florida



    Garden  center




    Montmartre


    Monument Valley



    Nature and machine



    Arizona


    Nevada  sky


    Tobago


    Paris


    White Fish  Montana


    ernst-haas-po_valley.jpg
    Po  Valley

    ernst-haas-river_of_gold.jpg
    river of gold
     
    ernst-hass-central-park.jpg
    Central park
     
    ernst-haas-calla_lily.jpg
    Calla lily
     
    ernst-haas-marilyns_teacher.jpg
     
    Marylin's teacher
     
    ernst-haas-third-avenue.JPG
     
    Third avenue
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  
     
    Née le 14 mars 1923 à New York, Diane Nemerov rencontre son futur mari, Allan Arbus, à l’âge de 14 ans. Celui-ci apprend la photographie lors de son service militaire et ils ouvrent ensemble un magasin de photo de mode après la Seconde Guerre mondiale. En réalité, c’est Allan qui prend les photos, Diane tient le rôle de styliste et démarche auprès des agences. Ses premières photos personnelles ne datent que de 1957 environ. Elle s’extrait peu à peu du duo qu’elle formait avec son mari au profit de son inspiration. Le couple se sépare en 1960. Elle étudie alors la photographie à la New School de New York avec Marvin Israel et Richard Avedon et rencontre par la suite Lisette Model.
    Diane Arbus s’inscrit dans un courant photographique qu’avait inauguré un autre grand photographe américain, Walker Evans, qui avait imposé un style documentaire et urbain dans les années 1930. Mais c’est après 1962, quand elle abandonne le format rectangulaire du 24×36 pour le format carré du 6×6 qu’elle impose son style propre. En 1963, elle obtient une bourse de la fondation Solomon R. Guggenheim qui lui permet de réaliser un travail remarquable intitulé « American Rites, Manners and Customs » (les rites de la société américaine), vaste galerie de portraits d’Américains, pour la plupart inconnus, qui met en exergue les rites sociaux de cette société.
    Diane Arbus concentre son activité à New York et ses alentours, photographiant des inconnus dans la rue. Fascinée par les personnages hors-normes, elle photographie également des travestis, des handicapés mentaux, des jumeaux, des personnes de petite taille, etc. En mélangeant le familier avec le bizarre, Diane Arbus dresse un portrait troublant de l’Amérique des années soixante. En 1967, elle participe à l’exposition « New Documents » qui se tient au Musée d’art moderne de New York avec des portraits qui côtoient les vues urbaines de Lee Friedlander et Garry Winogrand. Là encore, son travail apparaît comme un événement qui contribue à imposer la photographie documentaire comme un genre artistique propre, se distinguant du reportage. Dépressive, elle se donne la mort le 26 juillet 1971 à Greenwich Village en avalant une quantité importante de barbituriques puis en s’ouvrant les veines. Son influence sur la photographie américaine est considérable. Elle a contribué à imposer l’idée que la photographie est un art à part entière. Elle travaillait en noir et blanc et développait elle-même ses travaux afin de maîtriser complètement le résultat de ses œuvres. Diane Arbus est la mère de Doon Arbus.


    Il est possible d'accéder à de plus amples informations sur la vie de Diane Arbus avec la journaliste Patricia Bosworth







    Mia  Farrow  by  Diane  Arbus




    Travesti






    Travesti




    Diane  Arbus




    Tatouages


    Nain  mexicain





    Jumelles
     
    diane-arbus2-jpg.jpg
     
    diane-arbus-3.jpg
    travesti
    diane-arbus4.jpg
     
    diane_arbus_12.jpg
     
    diane-arbus5.jpg
     
    diane-arbus6.jpg
     
    diane-et-doon-arbus-1945.jpg
    Double auto-portrait  Diane et sa fille Doon Arbus  1945
     
    diane-arbus7.jpg
     
    Femme avec nain
    diane-arbus8-copie-1.jpg
     
    diane-arbus9-copie-1.jpgtype géant !
    diane-arbus10-copie-2.jpg
    Nains !
    diane-arbus12-copie-1.jpg
    nudistes
    diane-arbus13-copie-1.jpg
     
    diane-arbus14elle-copie-1.jpg
    Diane Arbus en personne
    diane-arbus15.jpg
    Les fameuses jumelles vues en photo plus haut et qui se sont retrouvées bien des années plus tard après la mort de Diane Arbus
     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique